> > -LIEU À DÉCOUVRIR > Critique restaurants > Le restaurant M:BRGR, le hamburger «hambourgeoisé»

Le restaurant M:BRGR, le hamburger «hambourgeoisé»

par Benoit Laporte le 7 juillet 2011

dans Critique restaurants



Vous connaissez sans doute le haut lieu de la steakerie de la rue Saint-Laurent à Montréal, le restaurant Moishes, qui est LA référence en steak house à Montréal. Ce même Moishes a eu la bonne idée de redonner ses lettres de noblesse au hamburger, version haut de gamme, en ouvrant en 2008 au centre-ville de Montréal, le M : BRGRG.

On surfe sur la vague bio, tout en offrant de la viande AAA. Vous pouvez même vous offrir le rare bœuf de Kobe, à 20 $ le burger. Les végétariens sont aussi bien servis, tout autant que les amateurs de poissons, avec le burger au thon. En fait, c’est probablement la quintescence du hambourgeois.

Des garnitures coûteuses

Les garnitures de chaque hamburger sont payées à la carte. Le pain au sésame, le cornichon, le fromage brie, la tranche de bacon, la tomate… vous serez collectés à la pièce (entre 1 $ et 4 $). Par contre, on peut se laisser aller en ajoutant des éléments originaux comme les pleurotes grillés, des copeaux de truffes, asperges, foie gras… Mais attention de ne pas surmener votre création qui risque de s’écrouler, tout en disloquant votre mâchoire. Les frites de patates douces sont exquises, même à 4 $.

M’as-tu vu

Le décor est charmant. Post-moderne avec d’immenses papiers peints de photos de Montréal. Le bois mêlé au chrome ajoute aussi au cachet tendance.

La clientèle en ce jeudi soir était triée sur le volet. On pouvait y apercevoir de beaux citoyens en parade. Notre serveur était distant, mais efficace. On sentait une certaine impatience face aux hésitations de notre table. Pourtant avec autant de choix, n’est-il pas normal de tergiverser un peu?

How loud is loud

La musique d’ambiance résonne comme dans une boîte de nuit. On veut créer une atmosphère branchée qui agresse à la longue. Vous pourriez vous réfugier (!) à l’extérieur, où une terrasse improvisée longe le trottoir. Je suis trop ringard pour ce type de turbulence pendant mon repas.

Le hambourgeois suffisant

Je vous avoue humblement que la facture m’a coupé l’appétit:  59 $ pour 2 burgers, 2 bières et une frite. Ce n’est pas pour toutes les bourses. Le concept de snobiser le hamburger est intéressant. À quand, le pâté chinois Westmount, les fèves au lard Monte-Carlo ou le Jello Las Vegas. On me signale sur le menu qu’une partie des recettes iront à des organismes de charité. Comment puis-je obtenir mon reçu pour don de charité?

Le M devant le BRGR signifie probablement « Millionnaire Burger ». Le lieu est élégant, mais la recette prétentieuse. Même si mon hamburger était bon, je n’y reviendrai pas. L’indécence à ses limites.

M:BRGR
2025 rue Drummond (au nord de Maisonneuve),
Montréal, Québec
H3G 1W6

514-906-2747
www.mbrgr.com

Sommaire
Date de la critique :
Item :
Le restaurant M:BRGR, le hamburger «hambourgeoisé»
Cote de l’auteur :
31star1star1stargraygray


Soumettre un commentaire