> > -LIEU À DÉCOUVRIR > Critique restaurants > Le restaurant Olivier, la perle cachée du Vieux-Longueuil

Le restaurant Olivier, la perle cachée du Vieux-Longueuil

par Benoit Laporte le 12 janvier 2012

dans Critique restaurants



Dissimulé au fond du off-Longueuil, dans un coquet centre commercial à l’orée d’un boisée, ce petit restaurant semble un peu égaré dans ce secteur résidentiel. Coincés entre un nettoyeur et un agent de voyages, nous nous y sommes réfugiés, suite au conseil d’amis épicuriens.

Un décor de banlieue

La devanture du restaurant est jolie, mais sur la marquise nous n’avons trouvé aucune identification du restaurant. Dès que vous avez passé la porte, rien de bien éloquent. Construit tout en longueur, ce lieu discret se démarque par son sobre décor, ses hauts plafonds, de grandes tartes séduisantes et un grand chariot de vins de qualité. Et une vue sur l’arrière de boutiques.

Table d’hôte

Comme je fais partie d’un groupe, on m’indique nos tables dans une petite salle assez vaste, en retrait. Sur notre table, un petit menu table d’hôte nous offre 3 choix :

Le potage : Crème d’épinard. Elle est onctueuse, riche et pleine de saveur de légumes.

Entrées :

  • Salade maraîchère
  • Tartare de saumon
  • Terrine maison

J’optai pour le tartare de saumon, exquis, tout en fraîcheur.

Plats principaux :

  • Gigotin de volaille, sauce crème chardonnay
  • Saumon de l’Atlantique poché, sauce à l’oseille
  • Filet mignon de veau rôti, sauce normande

Mon choix s’est porté sur le veau, coupé en tranche mince. Plat délicieux, viande tendre à souhait avec une sauce unique et légumes croquants.

Dessert:  Shortcake aux fruits. Je ne suis pas très « sucre », mais j’avoue que ce dessert, juste assez sucré, m’a beaucoup plu.

Oui Chef, oui

Le chef Gérard Rogé, secondé d’Alain Arribas sont les responsables du succès de ce petit bijou, caché dans un écrin du Vieux-Longueuil.

Leurs spécialités s’inspirent naturellement de la cuisine française, telles que le confit de canard, les abats, le ris de veau ou l’agneau. Leurs desserts, et surtout leurs immenses tartes à l’entrée, sont des incontournables. Impossible de les manquer.

Dans ce restaurant, pas de musique, pas de vague, tout est feutré. Nos serveurs étaient aussi très serviables, courtois, sans trop de sourires.

Et ça coûte?

Pour la table d’hôte, avant taxes, pourboire et vin, le repas nous a coûté 36 $ par personne. Un prix très raisonnable pour une cuisine de cette qualité. Les prix oscillent entre 31 $ et 40 $.

Le restaurant est ouvert le jour, du lundi au vendredi de 11 h 30 à 14 h. Le soir, du lundi au samedi de 17 h 30 à 22 h. Le dimanche, on se repose.

Le Restaurant Olivier
679, rue Adoncour,
Longueuil, QC
J4G 2M6

450-646-3660

Leur site Web (très sommaire).

Sommaire
Date de la critique :
Item :
Le restaurant Olivier, la perle cachée du Vieux-Longueuil
Cote de l’auteur :
41star1star1star1stargray


Soumettre un commentaire