> > -TRUC ET CONSEIL > 15 trucs infaillibles pour économiser sur l’assurance auto

15 trucs infaillibles pour économiser sur l’assurance auto

par Benoit Laporte le 14 novembre 2011

dans -TRUC ET CONSEIL



L’inertie coûte cher. Pour diminuer vos primes, vous pouvez redoubler d’effort en contactant des dizaines de compagnies d’assurance au téléphone et sur le web, ou encore laisser faire ce travail par un courtier. Mais une chose est sûre, si vous ne faites rien, vous payez probablement trop cher.

L’assurance automobile 101

Au Québec, il est possible d’obtenir 3 types de couvertures pour votre véhicule :

  • Assurance responsabilité civile: Cette couverture est obligatoire et doit couvrir un minimum de 50 000 $, mais généralement couvre entre 1 et 2 millions. Elle protège les dommages causés aux biens d’un tiers, comme par ex. si vous endommagez une haie de cèdres ou frappez le mobilier extérieur d’un étranger (aussi appelé en langage populaire « être assuré d’un seul côté »).

  •  Vos propres dommages matériels : Vous pouvez aussi obtenir une assurance couvrant les dommages causés à votre automobile, en cas de collision avec un autre véhicule (« Être assuré des deux côtés »). Si vous possédez un prêt automobile ou un véhicule loué, cette couverture est obligatoire.
  •  Dommages sans collision, ni versement:  Ce type d’assurance couvre les dommages causés par le feu, le vol, le vandalisme, les bris de vitre…

Par ailleurs, au Québec, tous les citoyens sont couverts automatiquement par l’assurance publique de la SAAQ pour leurs blessures corporelles, sans l’obligation de détenir un permis de conduire ou être propriétaire d’une automobile.

Les 15 commandements pour diminuer vos primes d’assurances autos

Il y a des facteurs de votre assurance qui sont impossibles à contrôler, comme vos années d’expérience de conducteur, votre âge, votre sexe, votre lieu de résidence (ou presque)… Par contre, il y a plusieurs éléments qui sont sous votre contrôle :

1. Ta franchise, tu baisseras

Probablement le truc le plus fréquemment employé pour réduire vos primes d’assurances, autant pour l’automobile que pour l’habitation. Par contre, questionnez-vous sur l’impact que représentera cette nouvelle franchise (souvent appelé déductible) sur vos finances personnelles. Si les dommages à votre véhicule vous coûtent 2000 $ et que vous devez en assumer 1000 $, est-ce vous en avez les moyens? Demandez à votre courtier ou compagnie d’assurance de vous donner les primes avec différentes valeurs de franchise (250 $, 500 $, 1000 $). En comparant avec d’autres compagnies, vous serez surpris des résultats.

2. Une voiture qui n’intéresse pas les voleurs, tu achèteras

AVANT d’acheter la rutilante voiture sport ou le véhicule de luxe de vos rêves, contactez votre compagnie/courtier d’assurance pour connaître l’impact de ce dernier sur vos primes. Il y a aussi une série de véhicules, sans être de luxe ou sport, qui sont prisés par les voleurs. Ces véhicules vous coûteront donc beaucoup plus cher à assurer. Pour 2010, selon le magazine Protégez-vous, les plus volés sont les Honda Civic, Cadillac Escalade, Acura RSX et Integra, Audi S4 Quatro et les Hummer.

La surcharge de primes sur certains véhicules peut-être assez impressionnante. Informez-vous plutôt avant, qu’après.

3. Tes déplacements, tu réduiras

Vous parcourez 15 000 km par année avec votre véhicule pour vous rendre au travail (270 jours x 55 km)? Tentez de covoiturer ou d’utiliser le transport en commun et vous verrez votre prime diminuer. Hormis le travail, votre kilométrage total annuel a aussi un impact notoire sur la prime. Cette clause représente une compensation pour les habitants des grandes villes, qui paient souvent plus cher leurs assurances qu’à l’extérieur des grands centres.

4. Un dossier sans tache, tu conserveras

C’est sans doute le plus important principe de l’assurance. Si vous n’avez jamais eu de réclamation, vous obtiendrez toujours les meilleurs tarifs d’assurance. Rappelez-vous que toutes vos réclamations sont conservées dans un fichier central accessible à tous les assureurs. Et un accident « collera » à votre dossier pendant 6 ans (équivalent à 5 renouvellements).

Même si vous n’avez pas fait de réclamation, mais que l’autre partie l’a rapporté à son assureur, il apparaîtra dans le fichier central. Soyez attentif à la route, en évitant de vous maquiller, de manger, jouer avec votre GPS, lecteur MP3 ou autres gadgets distrayants.

5. Les petites réclamations, tu oublieras

Ne réclamez à votre assureur que les dommages excédant de beaucoup votre franchise. Payez de votre poche les petits dommages à votre peinture ou miroirs endommagés qui éviteront de faire augmenter votre prime. Même dans le cas d’un accident non responsable, vous verrez souvent vos primes augmenter parce que vous serez considéré comme un risque accru.

6. Un antidémarreur, système de repérage ou marquage intensif, tu installeras

Pour certains modèles de véhicules prisés par les voleurs, certains assureurs vous obligent à installer un système de repérage (comme Boomerang ou Vigil GPS). Un antivol et un marquage intensif de votre véhicule diminueront vos primes, et votre investissement se payera de lui-même en quelques années. Soyez vigilant en ne laissant aucun objet à la vue et en vous stationnant dans des endroits bien éclairés et sécuritaires.

7. Un rabais d’âge, de profession, d’occupation ou d’association, tu rechercheras

Il existe des rabais offerts aux membres de certaines associations (comme CAA ou FADOQ). Les assureurs tentent de rejoindre des groupes avec les mêmes intérêts ou la même profession (Ordre des ingénieurs, infirmiers, comptables…), pour cibler plus facilement une clientèle clef. Pour ceux qui ne font partie d’aucune association ou corporation, il existe plusieurs autres rabais par ex. si vous faites partie d’une grande entreprise comptant plus de 25 employés.

8. Un véhicule comportant moins de risque pour l’assureur, tu choisiras

Les voitures sport ou équipées de moteur très puissant sont plus susceptibles de générer des primes élevées puisque leurs conducteurs auront généralement tendance à conduire de façon plus agressive et téméraire. Même chose pour les voitures hors normes qui auront tendance à causer des dommages plus importants aux autres véhicules.

En cas de collision, les véhicules importés, de luxe ou de collection coûtent beaucoup plus chères à réparer. Si vous désirez épargner sur vos primes, considérez ces facteurs dans vos décisions d’achat.

9. La voiture de papa-maman comme premier véhicule, tu conduiras

Une façon efficace d’épargner sur l’assurance automobile d’un jeune conducteur est de conduire la voiture des parents comme second conducteur, pendant les premières années. En prouvant à votre assureur que vos enfants (et surtout votre fils) sont devenus des conducteurs prudents, les primes diminueront au fil des années, jusqu’au moment de l’achat de son propre véhicule. Aujourd’hui au Québec, les cours de conduite sont obligatoires et ont toujours fait baisser le prix des assurances

Lorsqu’il s’agit d’un jeune garçon, le supplément de primes est tellement élevé qu’il est souvent plus économique de lui acheter une vieille bagnole, avec la couverture de base seulement. Il pourra donc devenir autonome plus rapidement, en payant beaucoup moins cher.

10. Tes primes, tu regrouperas

Le fait de regrouper vos assurances automobile et assurances habitation au même endroit réduira de façon notoire vos primes totales. Pensez aussi à regrouper l’assurance auto de tous les membres de la famille. Il existe aussi des rabais si vous vous procurez votre assurance vie au même endroit. Regrouper vos primes est toujours payant.

11. Le terme de ton assurance, tu augmenteras

Choisissez une police valable pour 24 mois qui pourrait vous faire économiser. Se prévaloir d’un contrat de 2 ans à prime garantie, ne fera pas augmenter vos primes, même si un sinistre ou une réclamation survient. Il existe même des compagnies qui offrent des contrats de 3 ans comme Assurance Missisquoi.

12. Une bonne cote de crédit, tu maintiendras

Suite à l’autorisation verbale du futur assuré, les assureurs ont maintenant accès à votre cote de crédit lorsque vous les contactez pour vous assurer. L’assureur ne voit que trois cotes possibles c.-à-d. Bon, Moyen ou Mauvais. Selon les actuaires, un assuré possédant une mauvaise cote de crédit est plus susceptible de faire des réclamations. Selon les statistiques, il aura tendance à moins bien entretenir son véhicule (freins, pneus…) et causera plus d’accidents. Pour ne pas affecter votre cote de crédit, payez toujours vos factures et cartes de crédit à temps, et conservez vos dettes les plus basses possible. Vous pouvez avoir accès à votre propre cote de crédit en contactant les firmes Equifax ou Trans-Union Canada.

13. Des modifications sur ton véhicule, tu limiteras

Plusieurs jeunes ignorent que l’ajout d’équipements hors série à son véhicule, de nature esthétique ou de performance, fera augmenter les primes (ailerons, jupette, suspension sport, chaîne audio haut de gamme…). Si vous possédez de tels équipements, informez-en l’assureur puisque celui-ci peut refuser de vous dédommager, en cas de réclamation. Aussitôt que la valeur totale des équipements non d’origine excède 2000 $, vous devez le mentionner à votre assureur.

14. En ligne, tu compareras

Informez-vous, puisque certaines compagnies d’assurances offrent des rabais importants lorsque vous achetez votre couverture d’assurance sur leur site web. Commencez par magasiner auprès d’un courtier servant plusieurs compagnies et ensuite obtenez des soumissions en ligne. Souvent le web offre des rabais substantiels. Rappelez alors le courtier en lui mentionnant le rabais obtenu. Il pourra à ce moment contacter directement la compagnie pour vous obtenir ce prix. Et vous aurez le meilleur des deux mondes, soit les conseils d’un courtier et le meilleur prix disponible.

15. Être infidèle, tu t’efforceras

Plusieurs semaines avant le renouvellement de votre assurance, magasinez sur Internet ou contactez un courtier qui fait affaire avec plusieurs compagnies d’assurances et laissez-le faire le travail de comparaison. Vous serez surpris des réductions qu’il peut vous obtenir. D’ailleurs la revue Protégez-vous à publier un reportage à ce sujet au mois de mai 2011.

Avenants utiles et inutiles

Si vous avez auto et habitation chez le même assureur ont vous offrira gratuitement les avenants très utiles 20, 27 et 34. L’avenant 20 vous offre la voiture de remplacement en cas d’accident tandis que l’avenant 27 couvre aussi le conducteur pour une voiture louée ou empruntée (comme les cartes de crédit haut de gamme). Pour ce qui est de l’avenant 34 offrant la protection qui s’ajoute à celle de la SAAQ en cas de décès ou de frais médicaux, elle ne coûte pas cher, mais elle est très rarement utilisée au Québec.

Surveillez la publication d’une autre chronique sur les trucs pour réduire votre assurance habitation.

Sommaire
Date de la critique :
Item :
15 trucs infaillibles pour économiser sur l’assurance auto
Cote de l’auteur :
51star1star1star1star1star


Soumettre un commentaire