> > -TRUC ET CONSEIL > Fabriquer un bac composteur au jardin pour du compost maison

Fabriquer un bac composteur au jardin pour du compost maison

par Benoit Laporte le 12 août 2011

dans -TRUC ET CONSEIL

Comme beaucoup de baby-boomers, qui sont aussi propriétaires d’un broyeur à déchets dans leur cuisine, je ne croyais pas beaucoup aux vertus du compostage. Avec des enfants issus de la génération des 3 R (Réduire, Réutiliser, Recycler), et suite aux pressions familiales,  j’ai commencé à composter.

Première tentative

J’avais déjà essayé le compostage il y a quelques années, en empilant les feuilles d’automne de mes nombreux feuillus, dans un grand bac fermé en bois. Mais en réalité, le résultat était décevant, ne sachant pas que je devais alterner les différents types de produits compostables (déchets verts, déchets alimentaires, feuilles…).

J’ignorais aussi qu’en plus, je devais remuer le produit plusieurs fois par mois et m’assurer que le mélange reste constamment humide et aéré. En plus de dégager une forte odeur de putréfaction, mes résultats furent décevants et j’ai mis un terme à l’expérience.

Deuxième essai

Il y a quelques années, j’ai hérité d’une belle cloche en plastique que mon beau-père avait achetée pendant une présentation vantant les vertus du recyclage des déchets domestiques.

Pour avoir bonne conscience, j’ai installé ce cône futuriste dans un coin caché de ma maison de campagne. De fils en aiguilles, j’ai développé l’habitude d’y placer les restes d’aliments (sauf les viandes), pelures de fruits et légumes, le marc de café, coquilles d’œufs, cendres de foyer (pas trop), l’herbe coupée, les fleurs fanées… Et après quelques semaines, j’ai obtenu de la belle terre noire de qualité. Mais ma petite cloche de plastique s’est avérée rapidement un peu petite. J’ai donc décidé de fabriquer un composteur maison qui pourrait convenir à de plus grandes charges.

Construire un composteur maison

Tout d’abord, procurez-vous des palettes de bois, aussi appelés palettes de manutention, que vous trouverez à bas prix ou même gratuitement chez les recycleurs ou à l’extérieur des grandes surfaces. Ajouter des planches dans les ouvertures afin d’empêcher votre compost de s’écouler et en même temps favorisera l’aération du compostage. Pour ne pas contaminer votre matière première, éviter d’utiliser du bois traité chimiquement ou des traverses de chemin de fer créosotées.

Formez un carré avec 4 palettes et posez directement sur le sol. Vous pouvez y placer un couvercle, mais assurez-vous de toujours garder votre matière première humide.

Votre compost sera prêt lorsqu’aucun des produits placés à l’intérieur n’est identifiable (coquilles d’œuf, pelures ou pied de brocoli…). Votre compost sera prêt après quelques mois. À 3 $ le sac de 25 litres de terres noires, votre compost représentera un bon investissement.

Un truc en bonus

Voici un truc efficace lorsque vous démarrez votre composteur ou si vous ajoutez une quantité importante de nouveau détritus dans votre composteur. Une recette tirée de Jerry Baker Fast, Easy Vegetable Garden.

  • une tasse d’ammoniac maison
  • ½ tasse de savon liquide
  • ¼ de tasse de sirop de maïs
  • 2 gallons (9 litres) d’eau très chaude

Vous vaporisez ce liquide sur votre compost avec un atomiseur. En quelques jours, vous verrez vos déchets secs diminuer de moitié et commencer à s’activer au processus de compostage. Le mélange dégagera de la chaleur, de l’intérieur. Pour les amateurs de cinéma, il existe même un vidéo sur YouTube en anglais.

Sommaire
Date de la critique :
Item :
Fabriquer un bac composteur au jardin pour du compost maison
Cote de l’auteur :
41star1star1star1stargray

1 Bogninou Alexis 13 août 2012 à 18:22

Bonjour
Je trouve que c’est merveilleux de lire ces petites recettes et ces petits points de bricolage qui donnent à la vie domestique tout son sens. Derrière ces littérature, il y a l’esprit de partage qui constitue le sommet du don de soi-même à l’humanité.Je remercie et j’encourage tous ceux qui ont marqué de leurs écrits ce site.

Soumettre un commentaire