> > -TRUC JARDINAGE > Le mildiou sur les plantes, l’autre poudre blanche maléfique

Le mildiou sur les plantes, l’autre poudre blanche maléfique

par Benoit Laporte le 29 septembre 2009

dans -TRUC JARDINAGE

Vous avez un magnifique potager qui fait votre fierté, nourrit votre famille, vos amis et ménage votre compte de banque. Un beau matin, vous marchez dans vos plants de tomates lorsque vous remarquez une poudre blanche ou des taches duveteuses sur les feuilles de vos plants de légumes. Vous cherchez dans les livres, sur internet et en désespoir de cause vous passez chez l’horticulteur qui vous annonce, la mine déconfite, que votre jardin est contaminé par le mildiou (de l’anglais mildew qui signifie moisissure).

Vous vous rendez compte que cette maladie a été à l’origine de la grande famine de 1840 en Irlande qui détruisit les récoltes de pommes de terre et poussa une partie de la population à émigrer principalement au Canada et aux États-Unis. Une famine!

moisissure poudreusePas de panique. Il y a une solution. Vous devez vous occuper de votre contamination dès l’apparition des premiers signes. C’est là où les principaux cultivateurs en herbe « se plantent ». Ils attendent trop longtemps avant d’agir. Le mildiou est un parasite microscopique qui produit une moisissure blanche ou cotonneuse qui fait flétrir la feuille et la plante. Il apparaît principalement à cause d’un excès d’humidité, surtout pendant les températures fraîches.

Deux types

Il y a deux types de mildiou :

Le mildiou duveteux (Downy mildew) :  il s’attaque surtout aux plantes de type choux ou vigne. Il apparaît sur le dessus des feuilles comme des poils jaunes-blancs plutôt que comme une poudre.

Le mildiou poudreux (Powdery mildiou) :  Commence avec de petites taches sur le dessus des feuilles.   Après une semaine, la maladie apparaît comme une poudre blanche sur les feuilles, les pousses et les tiges. Cette poudre ralentit la croissance et faire mourir le plant. Elle s’attaque à plusieurs plantes potagères comme le concombre, les tomates, les courges… On appelle aussi cette maladie brûlure tardive ou encore blanc ou oïdium.

Traitement maison

Il est possible de traiter le mildiou de façon écologique en utilisant un mélange à base de bicarbonate de soude et de savon à vaisselle. Ce mélange de bicarbonate de soude pulvérisé sur les feuilles laisse une poudre blanche quand il sèche; le bicarbonate de soude modifiera le pH de la surface de la feuille à 7 et le mildiou poudreux ne peut plus se développer.

La recette :

  • Mélanger une cuillère à soupe de petite vache (bicarbonate de soude),
  • Un gallon d’eau (4 litres)
  • 2 ½ cuillère à soupe de savon à vaisselle (on peut aussi utiliser de l’huile horticole au lieu du savon).

Il s’agit de vaporiser ce mélange dès les premiers jours de l’apparition de la maladie. Si la contamination est trop avancée, le produit sera inutile. Le savon servira à fixer le bicarbonate de soude sur la feuille de la plante. Il est important de renouveler la pulvérisation après chaque pluie ou après l’arrosage des feuilles. Il n’y a aucun danger à utiliser ce produit fréquemment.

Safers Defender

Il existe un autre produit écologique le purin de prêle constitué de plantes macérées et passées au tamis.

Un produit appelé bouillie bordelaise permet de protéger les plantes contre le mildiou. Cette solution est produite par un mélange de sulfates de cuivre et de chaux. Mais son utilisation amène une certaine accumulation de cuivre dans le sol et il doit être utilisé avec discernement.

Fongicides

Il existe aussi des fongicides sur le marché comme le Safer’s Defender à base de soufre. Bien que le produit soit relativement efficace, il dégage une odeur assez forte. Avant d’acheter, lisez le mode d’emploi (PDF) qui contient plusieurs mises en garde.

Vous ne devez jamais composter les feuilles, plants ou légumes infectés pour éviter la contamination des sols. Il est important de toujours jeter aux rebuts ou brûler toutes les plantes contaminées. Il est fort à parier que si des potagers du voisinage sont contaminés au mildiou, le vôtre le sera à court ou moyen terme;  mieux vaut prévenir en fourbissant les armes contre l’envahisseur et appliquer un produit fongicide.

Sommaire
Date de la critique :
Item :
Le mildiou sur les plantes, l’autre poudre blanche maléfique
Cote de l’auteur :
41star1star1star1stargray

Soumettre un commentaire