> > -TRUC JARDINAGE > Comment ramifier une tige de dragonnier Dracæna Marginata

Comment ramifier une tige de dragonnier Dracæna Marginata

par Benoit Laporte le 13 janvier 2012

dans -TRUC JARDINAGE



Le dragonnier est originaire de l’île de Madagascar, situé au sud de l’Afrique. Elle est assurément une des plantes d’appartement les plus populaires et les plus faciles à faire pousser. Cette plante d’intérieur est réputée pour posséder une grande longévité et ne pousse que de 10 à 15 cm par année (4 à 6 pouces). Je possède d’ailleurs un dracaena Marginata (prononcé « draséna ») que j’ai obtenu en cadeau à la naissance de mon fils, il y a 23 ans. D’une petite plante chétive à 3 tiges, elle est devenue immense, de plus de 2 mètres de haut.

Le toupet pousse mais le bas se dégarnit

Cette plante nécessite peu de lumière et peu d’eau. Par contre, elle a une mauvaise habitude : pendant que les feuilles du haut poussent, celles du bas se dessèchent et tombent, laissant une légère cicatrice sur le tronc. Vous avez alors un long tronc dénudé, avec tout en haut un toupet de feuilles abondantes. Pas très joli. Après des années de fidélité, leurs propriétaires ont souvent la pulsion d’abandonner la pauvre plante à son sort, dans les rebuts. Mais il y a de l’espoir.

Le bouturage du tronc

La méthode la plus populaire de restauration et de multiplication de votre dragonnier est sans doute le bouturage. Vous coupez une tige en morceau de quelques pouces (7 à 15 cm) que vous plantez horizontalement dans du terreau de rempotage humide.

Assurez-vous que la bouture possède un bourgeon ou un œil et utilisez de la poudre d’enracinement. Elle doit être plantée dans le sens où elle poussait auparavant. Garder dans un endroit chaud pendant 4 à 6 semaines sans arroser, idéalement dans un sachet fermé.

La taille traditionnelle de la plante

Si par contre vous décidez d’opter pour la taille, il s’agira de couper le bout des tiges, pour tenter d’obtenir une nouvelle ramification. Il est recommandé de verser de la cire sur la cicatrice ou encore d’appliquer du cicatrisant pour arbres fruitiers. Cette coupe est risquée et les résultats souvent décevants. Vous n’aurez alors qu’à prendre l’autre bout de la tige, le toupet avec des feuilles, et de le bouturer dans le terreau, afin d’obtenir des racines.

Mon truc secret : l’entaille

J’ai expérimenté, par erreur je l’avoue, une façon originale de générer de nouvelles ramifications, sans aucun bouturage ou taille drastique. Mon immense dracaena en grandissant n’a jamais eu de tuteurs. En grandissant, il s’est tortillé sur lui-même, en appuyant les longues tiges sur le plancher de ma maison. En déplaçant mon dragonnier, une entaille s’est faite sur une tige, à un endroit où celle-ci tournait. De cette petite entaille j’ai alors vu germer une nouvelle ramification de la plante.

Pour valider cette technique, j’ai alors effectué quelques semaines plus tard une nouvelle entaille discrète sur une autre tige. Elle revoilà une autre ramification. Sans avoir à couper la plante, je possède maintenant un dracæna plein de nouvelles repousses sur le tronc, et j’ai gardé la touffe de feuilles des 3 extrémités. Un pur ravissement pour les yeux.

Sommaire
Date de la critique :
Item :
Comment ramifier une tige de dragonnier Dracæna Marginata
Cote de l’auteur :
51star1star1star1star1star


1 lizon 27 décembre 2012 à 11:02

Bonjour, j’ai une draceana qui avait 6 pieds de haut que jai du couper car les troncs avaient pourris…jai garder les tronc pour essayer de les faire pousser (ceuz sans pourriture) mais dans votre tuto vous marquer de les mettre horizontalement les tronc dans un terreau ???? mais ensuite vous ecrivez qu’il doit etre planter dans le meme sens qu’il poussaient ??? alors est-ce que jai mal compris ou…? j’ai environs 4 tronc de 12 pouces chaque sans feuilles qui sont planter verticalement dans un pot et je dois avouer que sa ne fait pas fureur….Merci pour vos conseils

Soumettre un commentaire