> > -CAMPING PLEIN-AIR > L’herbe à puce, difficile à identifier et à se débarrasser

L’herbe à puce, difficile à identifier et à se débarrasser

par Benoit Laporte le 10 septembre 2015

dans -CAMPING PLEIN-AIR



Nous avons tous des histoires d’horreur mettant en vedette cette plante du diable. Mon père, fils de cultivateur, avait déjà effectué ses besoins naturels dans un buisson d’herbes à puce dans un champ de sa terre natale. Il était demeuré avec une frayeur démesurée de cette plante. Pendant les vacances d’été, il arrivait souvent à mon père d’avoir de soudaines démangeaisons causées par cette plante présente autour du camping, mais personne d’autre de la famille ne semblait y être allergique.

J’ai aussi connu un ami qui avait étendu sa serviette sur un lit d’herbes à puce avant d’aller se baigner. En s’essuyant au retour de la baignade, son corps s’est couvert de cloques et d’énormes brûlures. Sans le savoir, il s’était étendu le poison partout sur le corps.

Toxique partout dans l’est de l’Amérique du Nord

herbe a puce -distribution tpL’herbe à puce (Poison Ivy en anglais), aussi connue comme Toxicodendron radicans ou Sumac vénéneux, est présente un peu partout dans l’est du Canada et des États-Unis, principalement sur le bord des routes, dans les champs non cultivés ou les sous-bois.

Ce n’est pas la plante elle-même qui crée ces fameuses démangeaisons, mais sa sève. Si votre peau frotte la plante sans qu’elle ne se brise, il ne devrait pas y avoir de dommage. Mais la sève qui contient de l’urushiol est hautement toxique, tout comme celle contenue dans la tige, les racines et les petits fruits. Les animaux domestiques ne sont pas allergiques, mais s’ils entrent en contact avec la sève, vous pourriez vous contaminer en caressant votre animal de compagnie.

Infecté par une rallonge électrique

Cet été, en voulant utiliser un outil électrique à l’extérieur, mon fil d’extension a brisé un plant d’herbe à puce dans le boisé. Après que j’ai roulé le câble électrique, des cloques et brûlures sont apparues sur mes bras. Je me suis rendu aussitôt au lavabo pour me laver avec de l’eau bien froide. J’ai pu limiter les dégâts, mais les enflures ont duré plusieurs jours.

J’ai alors tenté d’identifier le coupable. Mais l’exercice peut s’avérer complexe puisque la majorité des personnes affectées n’arrivent même pas à trouver la plante responsable, du fait qu’il peut s’écouler plusieurs heures (jusqu’à 24 heures) avant que les brûlures apparaissent.

herbe a puce - large tp

Identification laborieuse

La difficulté d’identification provient entre autres du fait qu’il existe au moins une douzaine de variantes de l’herbe à puce, avec trois types distincts, soit le grimpant, le rampant et le buissonnant.

herbe a puce - feuille tpSelon le type de sumac, la feuille possède une forme différente et celle-ci change souvent de texture et de teinte pendant les saisons.

Mais tous les experts s’entendent sur 7 traits indéniables de la plante :

  1. Elle possède seulement 3 feuilles au bout de chaque tige.  
  2. La feuille centrale possède une longue tige, les 2 feuilles plus basses ont une tige plus petite.
  3. Les feuilles secondaires sont asymétriques, et possèdent souvent un pouce sur chaque côté de ces feuilles.
  4. herbe à puce - tige tpLa bordure des feuilles peut être lisse ou légèrement dentelée.
  5. Les feuilles ont souvent une allure cireuse, vert foncé.
  6. Chacune des tiges secondaires alterne sur la tige principale (jamais face à face).
  7. En automne, les petits fruits de la plante sont blanchâtres et demeurent sur la branche pendant l’hiver et le printemps.

Une éradication pénible

herbicide tpOn peut décider de l’arracher, mais puisqu’elle se répand par rhizome,  si la racine n’est pas arrachée, elle apparaîtra de nouveau la saison suivante. Il ne faut pas la brûler puisque les gaz produits par sa combustion sont hautement toxiques. Vous devez placer les plants sous une bâche opaque pendant 12 mois, ou tout bêcher pour faire disparaître les racines.

Pour ma part, j’utilise l’herbicide Round-up, vendu en quincaillerie, qui tue la plante rapidement et toutes les racines. C’est un peu moins écologique, mais aux grands maux, les grands moyens. On ne parle pas ici de se débarrasser de vulgaires pissenlits, mais d’une plante dangereuse qui peut affecter grandement votre santé et celle de votre famille.

Quelques vidéos intéressantes

Lectures complémentaires

Sommaire
Date de la critique :
Item :
L'herbe à puce, difficile à identifier et à se débarrasser
Cote de l’auteur :
51star1star1star1star1star


Soumettre un commentaire