> > -TRUC CULINAIRE > Comment fabriquer un insecticide organique maison, à peu de frais

Comment fabriquer un insecticide organique maison, à peu de frais

par Benoit Laporte le 29 mai 2010

dans -TRUC CULINAIRE, Oiseaux et animaux



Depuis quelques années, la majorité des administrations publiques interdisent la vente et l’utilisation d’insecticides jugés aujourd’hui dangereux pour l’environnement, les animaux et l’être humain. L’industrie a alors développé une panoplie de substituts écologiques de pesticides, sans danger pour leurs utilisateurs.

Mais un peu comme les nouveaux savons biologiques, leur effet est bien au deçà des promesses des fabricants et des performances des anciens produits maintenant à l’index.

Nos amis les insectes

Je ne veux pas débattre de l’utilité ou non des insectes dans votre jardin ou sur votre pelouse. Je ne suis pas biologiste, ni entomologiste et encore moins protecteur de petites bêtes. Je dois avouer que je peux sans problème côtoyer les araignées, les chenilles, les coccinelles, les moustiques et quelques perces oreilles dans mes plates bandes.
.
Je m’accommode aussi très bien des ronds jaunes sur mon gazon, des pissenlits, du trèfle et même des endroits dégarnis sous mes nombreux arbres envahissants. Je n’émonde pas mes arbres sauf par stricte nécessité. Par contre, les vers blancs et les fourmis qui bouffent sans vergogne mon aménagement paysager n’ont pas ma sympathie. En fait, je leur ai déclaré la guerre, avec des armes biologiques de destruction massive.

Banzai!

J’ai effectivement depuis quelques années une infestation assez virulente de petites fourmis brunes dans une partie bien précise de mon terrain. Au fil d’intenses efforts, j’ai réussi à confiner l’infestation à un endroit précis, sans que les bêtes ne se répandent partout. J’ai d’abord voulu respecter les nouvelles consignes gouvernementales, bien qu’il me reste quelques contenants de pesticides et insecticides chimiques chez moi.

J’ai utilisé pendant des décennies le diabolique Diazinon, un puissant insecticide terriblement efficace, qui ne faisait pas de quartier. Mais après l’avoir répandu sur ma pelouse et mes arbres, j’étais souvent pris d’étourdissements et de nausées olympiques. Il a été retiré du marché de l’utilisation domestique en 2004. Il est par contre encore utilisé dans l’agriculture.

Terre diatomée

J’ai d’abord répandu un produit contenant de la terre diatomée, de marque Insectigone de marque ChemFree, sans danger pour les animaux. La terre diatomée est en fait une poudre faite de micro-fossiles dont la coquille est constituée de silice. Les insectes en raffolent, ce qui les entraine dans la mort, causé par ces micros-fossiles coupants. Pour nous ce n’est simplement qu’une poudre blanche, sans danger, sauf pour les yeux et les voies respiratoires. Mais est-ce que la reine est atteinte si elle demeure dans son trou? Je ne pense pas.

J’ai étendu la poudre sur les nids de fourmis. Ce produit a été efficace pendant quelques semaines, mais les colonies de fourmis sont revenues quelque temps plus tard. Les fourmilières se sont déplacées de quelques pas, mais elles sont maintenant aussi nombreuses. De toute évidence, les fourmis qui en ont mangé sont mortes, mais la colonie se régénère aussi rapidement. Le coût du produit est assez élevé soit près de 8 $ pour 200 gr. que j’ai acheté en quincaillerie. La bouteille est très design, ce qui pourrait expliquer son prix élevé 😉

D’autres alternatives sur le web

Il existe une liste interminable de recettes de grand-mère sur le web:  de l’eau bouillante avec ail et oignon, jusqu’au poivre de Cayenne, à la craie en passant par le citron moisi (!), l’imagination des scientifiques de banlieue est sans limites.

Ces nombreux trucs souvent improvisés sont beaucoup plus des répulsifs qui éloignent temporairement les intrus, mais ne les tuent pas. Sans doute efficace dans un appartement, mais inutile à l’extérieur.

Ma recette personnelle – le Borax

Après avoir consulté des experts en la matière, j’ai concocté ma propre recette. Elle est sans danger pour la santé et pour l’environnement, facile à réaliser, bon marché et fonctionne ma foi aussi bien que les produits vendus en grande surface.

J’ai acheté en pharmacie 100 gr de Borax, surtout utilisé comme additif au savon. Je l’ai simplement mélangé en partie égale à du sucre et répandue ce formicidé sur les nids, en espérant que ces travaillantes bestioles iront offrir mon cadeau à leur reine. Ce produit n’est pas disponible en quincaillerie ou dans les magasins à grande surface.

Pour un prix de moins de 3 $ pour 200 gr de produit (une économie de 5 $ sur l’autre produit), j’ai obtenu d’excellents résultats. J’en mets pendant 2 à 3 jours, jusqu’à ce que la colonie soit détruite. Vous pouvez aussi l’utiliser sur les insectes xylophages, ces fameuses larves qui rongent vos arbres vivants ou morts. Le seul hic c’est que ce produit est poison (c’est du savon neutre). Alors, faites attention avec les jeunes enfants, les chiens et les chats.

Le gouvernement du Québec recommande ce mélange dans ce document en PDF ainsi que la Ville de Montréal avec cette chronique du Jardin botanique de Montréal.

Sommaire
Date de la critique :
Item :
Comment fabriquer un insecticide organique maison, à peu de frais
Cote de l’auteur :
51star1star1star1star1star


1 Resolution BIO 29 octobre 2011 à 05:12

La terre de diatomée est très efficace contre les insectes. Vraiment écolo et sans danger pour l’environnement.

2 Mado Godbout 24 novembre 2012 à 21:03

Bonjour, Suite à la lecture de votre problème avec les fourmis je peux vous dire que j ai déjà employé le borax et le sucre moi aussi. Bons résultats aussi mais maintenant je garde le marc de café et je l étends sur mon gazon ce qui les fait mourir aussi. Je n en vois plus maintenant mais j ai gardé l habitude car c est bon pour les fleurs et le gazon. Un répulsif qui ne coûte vraiment pas cher quand on prends du café au percolateur car d habitude on jette la mouture de café aux ordures….

3 andre samson 23 avril 2015 à 19:42

merci tres instructif

Soumettre un commentaire