Déshydratation de fruits avec le déshydrateur Nesco American Harvest

Étant amateur d’expédition de longue durée, j’ai toujours déshydraté des aliments. Mais avec l’apparition des nombreuses boutiques d’aliments en vrac, et d’épiceries pour végétariens, beaucoup d’aliments déshydratés sont maintenant offerts sur le marché à prix compétitifs.

Mais qu’à cela ne tienne, je continue à l’occasion de déshydrater des légumes, mais surtout des fruits, lorsque ces derniers sont à maturité et que je vais les perdre.

Snackmaster Dehydrator d’American Harvester de Nesco

J’ai acheté ce déshydrateur à plateau, il y a au moins une vingtaine d’années, dans une grande surface à Montréal. Il existe encore, mais son modèle a légèrement été modifié. Mais somme toute, à peu près tous les déshydrateurs offerts sur le marché se ressemblent. Ils consistent en une soufflerie chauffante et des plateaux grillagés empilés, permettant de sécher les aliments. Pas très compliqués, mais assez efficaces.

Les éléments à surveiller sont la qualité du plastique, la facilité à nettoyer et la possibilité de trouver des plateaux additionnels. Un autre élément important est le bruit généré par l’appareil, mais un peu difficile à tester en magasin.

Il faut que votre modèle soit équipé d’un thermostat pour contrôler la déshydratation de vos aliments, pour éviter de les faire « cuire ». Si vous trouvez un modèle avec une minuterie, c’est encore mieux. Privilégiez une garantie de plus d’un an, du fait que les modèles bas de gamme très sollicités ont tendance à rendre l’arme après seulement quelques mois de dur labeur.

Le modèle Snackmaster d’American Harvest de Nesco est toujours disponible chez Walmart, autour de 65 $. Vous pouvez acheter trois plateaux additionnels pour environ 20 $. Le site en anglais Dehydrator Book explique les différentes options pour ce produit. Sur le blogue américain One Green Planet, dans la chronique The Best Brands of Dehydrators, on nous jure que ce modèle est un des meilleurs au monde. Remarquez que le modèle a sensiblement changé dernièrement maintenant équipé d’un ventilateur sur le dessus plutôt qu’au bas de l’appareil.

Les alternatives sur le marché

Vous pouvez trouver le modèle Salton chez Canadian Tire pour 50 $, avec 5 plateaux. Le Centre du Rasoir vend le modèle Nesco Fd-75PR pour 80 $, un modèle haut de gamme. La quincaillerie Home-Depot offre le modèle de Total Chef pour 50 $ (aussi 5 plateaux). Amazon.com fait la promotion du modèle Nesco FD-75Pr Food-Dehydrator à 60 $.

Il existe d’autres modèles, haut de gamme, comme l’Excalibur qui offre différents modèles entre 150 $ et 320 $.

Les fruits de la déshydratation

 

J’aime beaucoup déshydrater les fruits. Ils embaument la maison et on peut en manger en tout temps. Le secret pour déshydrater les fruits avec succès est de réduire au maximum l’épaisseur des tranches, pour éviter à avoir à déshydrater pendant des jours.

Vous pouvez les utiliser dans vos recettes, vos céréales du matin, comme collation ou dans vos desserts. J’aime particulièrement les fraises, les ananas, les bananes et les pommes. Mais ils sont tous assez originaux, la déshydratation décuplant le goût des fruits. En fait, ils sont comme des bonbons santé qui se conservent relativement longtemps.

Sur les photos sur cette page, vous voyez les photos de fraises, ananas, papayes, framboises, kiwis, abricots et mangues, mais j’ai aussi déshydraté des poires, des bleuets, des pommes et bananes. Le choix est illimité et les résultats surprenants, et de très bons goûts.

Et les autres aliments?

On peut déshydrater des légumes, fines herbes, viandes, sauces, confitures, soient à peu près tous les aliments. 

Même les fleurs et plantes odoriférantes peuvent être utilisées pour en faire des pots-pourris à placer dans les salles de bain et dans les tiroirs de commodes.

Ce propos sera traité en détail dans une prochaine chronique. Promis, je ne vous laisserai pas sécher trop longtemps.

Le modèle de déshydrateur montré ici date de quelques années, mais les nouveaux modèles sont semblables dans leur forme et leur fonctionnement.

 

Déshydratation des fruits avec un déshydrateur Snackmaster

Amateur d’expédition de longue durée, j’ai toujours déshydraté des aliments. Mais avec l’apparition des nombreuses boutiques d’aliments en vrac, et d’épicerie pour végétariens, beaucoup d’aliments déshydratés sont maintenant offerts sur le marché à prix compétitifs. Mais qu’à cela ne tienne, je continue à l’occasion de déshydrater surtout les fruits, lorsque ces derniers sont à maturité et que je vais les perdre.

http://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9shydrateur

Snackmaster Dehydrator de American Harvester

J’ai acheté ce produit il y a au moins une vingtaine d’années dans une grande surface à Montréal. Il existe encore, mais son modèle a légèrement été modifié. Mais somme toute, les déshydrateurs offerts sur le marché se ressemblent à peu près tous. Ils consistent en une soufflerie chauffante et des plateaux grillagés empilés permettant de sécher les aliments. Pas très compliqués. Les éléments à surveiller sont la qualité du plastique, la facilité à laver et la possibilité de trouver des plateaux additionnels. Un autre élément important est le bruit généré par l’appareil, mais un peu difficile à tester en magasin.

Il faut que votre modèle soit équipé d’un thermostat pour contrôler la déshydratation des aliments, pour éviter de les faire « cuire ». Si vous trouvez un avec une minuterie, c’est encore mieux.

Ce modèle est disponible chez Walmart, autour de 40 $. Vous pouvez acheter des plateaux additionnels (3) pour environ 20 $. Il existe aussi le modèle Salton chez Canadian Tire.

http://www.dehydratorbook.com/nesco-food-dehydrator.html

Dans un blogue américain, on jure que ce modèle est le meilleur au monde

http://fooddehydratorbest.com/nesco-food-dehydrators/best-all-in-one-food-dehydrator-%E2%80%93-nesco-american-harvest-fd-61whc-snackmaster-express-food-dehydrator-all-in-one-kit-with-jerky-gun/

Il existe d’autres modèles, haut de gamme, comme l’Excalibur.

Les fruits

Le secret est de réduire au maximum l’épaisseur des tranches pour éviter d’avoir à déshydrater pendant des jours. Vous pouvez les utiliser dans vos recettes, vos céréales du matin, comme collation ou dans vos desserts. J’aime particulièrement les ananas, bananes et pommes. Mais ils sont tous assez originaux, décuplant le goût des fruits.

Conclusion

On peut déshydrater des légumes, fines herbes, viandes, sauces, confitures, soit à peu près tous les aliments. Ce propos sera traité dans une prochaine chronique.

Et j’espère que vous avez aimé les nombreuses photos de nos expérimentations. Nous y avons mis beaucoup d’effort et d’amour.

7 commentaires

  • Bonjour,

    J’aimerais savoir comment vous faites exactement et combien de temps prendre pour faire sécher les bleuets le plus efficacement possible… j’ai un déshydrateur excalibur à plateaux carrés…
    Je voulais essayer aussi des bonbons de bleuets (purée).

    Merci,

  • Michèle,

    il faut savoir que plus vous conservez vos fruits intacts (framboises, bleuets, mûres…), plus de temps prendra votre déshydratation (généralement entre 18 et 24 heures). En effet, les fruits entiers contiennent beaucoup d’eau et sont plus longs à faire sécher. Les transformer en purée est une excellente idée et les enfants en sont friands. Et la déshydratation de la purée est beaucoup moins longue (une douzaine d’heures pour une couche mince).

    Bonne chance

  • Cet déshydrateur à été acheté chez Costco au Québec la loi québécoise vous oblige à nous fournir des instructions en francais alors que tous ce qui a été fourni avec l’appareil est en anglais

    • Oui Costco a la fâcheuse tendance de distribuer des produits avec une mode d’emploi en anglais seulement (qu’on appelle « marché gris » des USA). Je vous conseille d’aller au comptoir de services à la clientèle de Costco et d’exiger un manuel en français.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *