> > -TRUC TEST CRITIQUE > Trucs pour l'extérieur > Asphalter son entrée de garage, sans se faire arnaquer

Asphalter son entrée de garage, sans se faire arnaquer

par Benoit Laporte le 20 octobre 2012

dans Trucs pour l'extérieur



Vous hésitez à faire asphalter ou réparer votre entrée existante en asphalte parce que vous craignez de vous faire flouer. Si le prix vous semble acceptable, vos craintes se portent alors sur la qualité des travaux à effectuer. Après vous être informé, vous êtes conscients que des travaux d’asphaltage de qualité nécessitent une préparation de base minutieuse, doublée d’une finition professionnelle.

Mais dans ce secteur, il n’existe aucune réglementation, ni loi, ni protection ou norme minimale. La Régie du Bâtiment du Québec n’oblige pas les entrepreneurs à détenir un permis pour paver une entrée attenante à un bâtiment résidentiel de moins de 4 étages. La fraude est alors monnaie courante incluant retards, acomptes perdus, et garanties non respectées.

Réparer mon entrée endommagée?

Détrompez-vous si vous croyez que d’ajouter une couche d’asphalte par-dessus l’entrée fissurée existante peut faire l’affaire. Les contacteurs itinérants tenteront de vous convaincre du contraire, mais ce type de réparation ne durera qu’un printemps. Alors dois-je faire une nouvelle excavation et remplacer la pierre de fondation? Absolument. Parce que votre base granulaire est sans doute contaminée ou encore inadéquate et fait bouger votre asphalte. Et de refaire les travaux selon les règles de l’art vous durera 20 à 25 ans.

Quand dois-je effectuer mes travaux d’asphaltage?

L’excavation et l’asphaltage de votre entrée doivent se faire en période de chaleur. Fuyez les entrepreneurs qui offrent d’effectuer vos travaux d’asphaltage en période hors pointe, quand la température extérieure est froide. De plus, si votre construction est récente, attendez au moins un an que le sol se soit tassé, pour effectuer le pavage de votre entrée.

Comment doivent se réaliser les travaux?

La clef du succès pour qu’une entrée dure 25 ans réside dans les travaux de préparation. Rappelez-vous que votre pavage est vivant et que le sol bouge suite au gel, dégel, pluies, sécheresse et racines d’arbres environnants. Il est alors important que le lit de votre entrée en asphalte puisse bien absorber les mouvements du sol.

Normes minimales d’excavation pour le bitume

La norme veut que l’excavation soit faite entre 12 pouces (30 cm) et 18 pouces (45 cm) sur une base de sable, ou entre 18 pouces et plus (45 cm et plus) sur un sol argileux et généralement mal drainé.

Pendant les travaux, n’hésitez pas à prendre votre règle à mesurer pour vous assurer que ces normes minimales soient respectées. Sinon vous verrez votre pavage se détériorer après quelques hivers, ou suite à une circulation fréquente de véhicules lourds. Des fissures apparaîtront et votre asphalte se déformera, accompagné de bosses et de trous.

La toile géotextile

Après que l’excavation ait été complétée, il est important qu’une toile géotextile de qualité soit déposée au fond du trou, en couvrant aussi les côtés. Cette toile empêchera le sable ou la glaise de contaminer le gravier qui servira de remplissage. Si le sol d’origine se mélange au gravier, qui par définition ne doit jamais geler, votre gravier de remplissage perdra alors ses qualités de base, gèlera et fera bouger votre pavage.

Et le remplissage (la fondation granulaire)

Le trou excavé doit être rempli d’un minimum de 12 pouces (30 cm) de pierre concassée MG20 non gélif, signifiant que le Mélange Granulaire est d’une grosseur maximale de 20 mm (0,75 pouce) qui ne gèlera jamais (le fameux 0-3/4).

Si votre sol est d’argile, il est recommandé d’utiliser alors une première couche de 6 pouces (15 cm) de MG56 (max de 56 mm ou 0-2 1/4 po) et ensuite 30 cm-12 po de MG20. Pour un sol argileux, il est important d’obtenir une pente pour que se draine correctement l’eau sous votre asphalte.

Finalement l’asphaltage (l’enrobée bitumineux)

Pour assurer une grande longévité à votre investissement, il est recommandé d’exiger une épaisseur minimum de 2,5 pouces (60 mm) d’asphalte après compactage (ou 65 mm ou 2,75 avant compactage).

Écoulement des gouttières

Assurez-vous que votre entrée s’écoule vers la rue et que les gouttières se vident du bon côté. Pendant le dégel du printemps, souvent les gouttières se vident près de la porte du garage et se dirigent à l’intérieur de celui-ci plutôt que vers la rue. Demandez au contacteur de revérifier que la pente est d’au moins 2 % avec un niveau spécial utilisé à cette fin.

À inscrire sur le contrat avant, pour éviter les surprises après…

Il est impératif de rédiger un contrat contenant les détails sur le type d’asphalte utilisé et son épaisseur, la profondeur de l’excavation, l’épaisseur et le type de gravier, et que l’écoulement de l’eau doit se faire vers la rue. N’oubliez pas de spécifier la date du début et de fin des travaux ainsi que les garanties si votre asphalte se dégrade dans les prochaines années. Votre asphalte devrait demeurer intact pendant au moins dix ans, mais souvent, les fissures et crevasses apparaissent dès l’été suivant son installation. Inscrivez que les flaques d’eau dans l’entrée ne seront pas permises et que les travaux devront être refait.

Et le prix?

Avant de choisir un entrepreneur, obtenez trois estimations écrites, en demandant le coût de la main d’œuvre, celui des matériaux, l’épaisseur et le type de gravier, la profondeur de l’excavation, l’épaisseur de l’asphalte une fois compacté et la date de fin des travaux.

Pour un vendeur itinérant, il doit avoir en main un permis valide de l’Office de la protection du consommateur, et ne peut exiger un acompte avant d’avoir terminé les travaux. Prenez note du numéro de permis et vérifiez sur le site de l’OPC si le vendeur a fait l’objet de plaintes dans le passé.

Mon expérience personnelle avec des travaux d’asphaltage

Pour ma part, les travaux effectués chez moi au Québec pour une entrée d’une grandeur de 2000 pieds² (186 m²) m’a coûté 8 800 $ avant taxes soit 4,20 $ p² (0,093 m²), mais il est dans la norme de payer entre 5 $ et 7 $ le pi². En comparaison, une entrée de béton coûte entre 6 $ et 10 $ le pi² et celle de pavés imbriqués: entre 12 et 15 $ le pi².

  • 4 000 $ pour l’excavation de 18 pouces et la fondation en concassé compacté, soit 2 $ p²
  • 4 400 $ pour 2,5 pouces (6,25 cm) d’asphalte après compactage, soit 2,20 $ p²

Dernier conseil : soyez présent ou faites superviser

Pour ma part, en plus d’être présent, j’ai engagé un ami à la retraite qui connaissait très bien le domaine de l’asphaltage. Pour quelques centaines de dollars, il a supervisé les travaux pour s’assurer que tous les travaux et matériaux respectaient les normes de l’industrie.

Je pouvais donc dormir sur mes deux oreilles puisqu’il s’était assuré de la qualité de l’excavation, de la pose de la toile, du gravier et surtout de la pose et de l’épaisseur de l’asphaltage.

Sommaire
Date de la critique :
Item :
Asphalter son entrée de garage, sans se faire arnaquer
Cote de l’auteur :
51star1star1star1star1star


1 Excavation Daniel Bolduc 27 mai 2013 à 10:48

Bon article! Les références d’un proche ou d’un membre de la famille sont un bon moyen de trouver un bon entrepreneur pour ce genre de travaux. Faites faire plusieurs soumissions comme le dit cet article et n’hésitez pas à poser des questions.

2 Corinne 2 janvier 2015 à 16:14

Ouah ! Très bon travail ! Je ne sais pas si je peux compter sur mon mari pour faire un projet comme ça parce qu’il prend trop de temps pour tous ses projets. Il est perfectionniste et j’apprécie tout ce qu’il fait; mais des fois j’aimerais simplement compléter un projet de travaux à la maison aussi vite que possible. Nous avons des plans pour faire des grandes additions à la maison mais je commence à avoir peur de ne jamais les réaliser.
Corinne

3 Gustave Arnoux 7 janvier 2015 à 12:47

C’est vrai, si l’on cherche trop les raccourcis, on va finir par refaire le projet. Il vaut mieux le faire minutieusement la première fois. C’est un investissement ! Plus on consacre nos efforts au projet, plus longtemps le produit fini va durer. Merci d’avoir partagé votre projet !
Gustave

4 Clarice 20 mars 2015 à 09:38

Je vous remercie pour ces conseils et astuces pour asphalter son entrée de garage sans se faire arnaquer. J’aime bien votre astuce d’obtenir des estimations écrites avant de choisir un entrepreneur. C’est une bonne façon d’éviter des petits problèmes. De plus, j’ai trouvé la section avec des informations du prix de ce projet très utile.

5 Vallie 22 avril 2015 à 06:01

Les informations ici présentes sont relativement intéressantes. J’ai beaucoup aimé, cet article est vraiment bien ficelé et agréable à lire. Pas mal du tout.
Elsa Bastien / streetpress.com

6 Danielle Dufresne 18 juin 2015 à 20:35

Bonjour on prévoir refaire l’entrée cette année, le prix actiuelle en 2015 au pied carré dans la norme serait de combien merci bonne info

7 Benoit Laporte 18 juin 2015 à 21:43

Mme Dufresne,

le prix de l’asphalte est intimement relié aux fluctuations du prix du pétrole. Puisque le prix de ce dernier a descendu de 50 % dans les derniers mois, pour ensuite remonter, il vaut mieux de vous informer directement auprès des entrepreneurs.

Bonne chance.

8 Yannick 22 juin 2015 à 15:01

Bonjour, est-ce possible de divulgué la cie avec laquelle vous avez faites affaire et de me dire votre taux de satisfaction à ce jour.

Merci.

9 Gaby 22 août 2015 à 18:31

Voici un lien pour la réalisation de stationnements résidentiels en enrobés bitumineux (asphalte) publié par Bitume Québec : http://www.bitumequebec.ca/wp-content/uploads/2015/03/0c9e22e36a93e46file.pdf
Vous aurez toutes les informations pour réaliser votre projet.

10 Lisa 26 août 2015 à 11:58

Cet article m’a beaucoup aidé ! Mon mari et moi, nous sommes en train d’asphalter notre entrée de garage. Nous voulons le faire nous-mêmes, donc tout conseil nous aide. Merci d’avoir expliqué que l’asphaltage d’une entrée doit se faire en période de chaleur. C’est une bonne nouvelle pour nous comme c’est l’été.

11 clarice ledoux 25 janvier 2016 à 12:29

Je dois asphalter mon entrée de garage cet été. L’article a dit que ça cout plus ou moins 4 000 $ pour l’excavation de 18 pouces. C’est bon à savoir. Avez-vous des conseils pour baisser ce prix-là ? Je me demande si je pourrais effectuer ce projet sans aide professionnel.

12 Benoit Laporte 25 janvier 2016 à 13:10

Mme Ledoux,

Pourquoi me posez-vous ces questions? Ne travaillez-vous pas pour une compagnie de pavage?

C’est moi qui devrais vous poser ces questions.

Soumettre un commentaire