> > -TRUC TEST CRITIQUE > Bricolage Rénovation > Faire un composteur rotatif avec un baril bleu de plastique

Faire un composteur rotatif avec un baril bleu de plastique

par Benoit Laporte le 10 juillet 2012

dans Bricolage Rénovation, Trucs de jardinage, Trucs pour l'extérieur



Dans une chronique précédente, j’avais déjà traité de la fabrication d’un composteur avec des palettes de bois.

Ce type de composteur massif est parfait si vous avez beaucoup de matière à composter, mais à la longue, il devient assez difficile de remuer votre compost afin d’en maximiser la décomposition. De plus, cette construction prend beaucoup d’espace et presqu’impossible à déplacer. Finalement après quelques années de service, vous devrez tout recommencer puisque votre structure pourrira avec l’humidité dégagée par le compost.

Après avoir réfléchi au problème, j’ai conçu un ouvrage facile à bâtir, afin d’agiter votre matière sans effort. Pour quelques dollars et environ 90 minutes de travail, vous posséderez votre propre composteur rotatif.

Compost avec baril et couvercle

Pour environ 10 $, vous vous procurez un baril de 100 litres (25 gallons) chez le recycleur du coin. Je préfère le baril ovale avec couvercle noir plus étroit, que l’on peut facilement fermer avec une gaine d’acier (baril no 1). Il est rapide à ouvrir et fermer, afin d’y mettre votre matière à composter. Il est aussi facile à vider lorsque votre compost est prêt.

Les autres barils carrés de 100 litres (baril no 5) possèdent un couvercle un peu plus difficile à manipuler. Finalement, les barils ovales de 60 litres (baril no 2) seront rapidement pleins, mais peuvent s’avérer utiles si vous n’avez pas beaucoup d’espace ou si vous avez peu de matière à composter. Quant au baril no 3 de 40 litres, il est trop petit et le baril no 4 possède un couvercle vissable très désagréable à manipuler.

Chevalet

La structure de mon composteur est faite d’un chevalet construit en bois qu’utilisent généralement les bricoleurs à la maison. Chez votre quincaillier, il existe aussi des armatures en acier à 7 $ permettant de construire rapidement un chevalet.

C’est ce type de supports que j’ai utilisé pour me faciliter la vie. Il est important que le devant et les côtés de votre chevalet soient solides afin que celui-ci ne s’écrase pas lorsqu’il sera rempli. J’utilise des vis plutôt que des clous, ce qui facilite les modifications futures.

Débutons la construction

Votre baril de 100 litres mesure 32 pouces de haut (80 cm) et 20 pouces de large (50 cm), il est donc important de percer le trou de votre tuyau exactement au milieu à 16 pouces de haut (40 cm) et 10 pouces (25 cm) de large.

J’ai utilisé un tuyau de plomberie en acier de 1 pouce (2,5 cm) de diamètre, qui permettra de supporter un poids relativement important. Pour vous assurer de percer votre trou précisément au milieu des deux côtés du baril, percer exactement sur la petite ligne de séparation du moulage.

Et la ventilation

Afin de permettre aux bactéries de bien composter la matière, il est important d’aérer le compost en perçant plusieurs petits trous autour de votre baril. Attendez que votre baril contienne assez de matière putrescible avant d’ajouter de l’eau, sinon elle s’écoulera par les trous de ventilation.

Dernier petit conseil: afin d’obtenir un compost de qualité, n’oubliez pas d’alterner les matières vertes et les matières brunes dans votre baril.  Si vous n’y mettez que des déchets de cuisine (fruits, légumes, cafés, coquilles d’œufs…), ajoutez de temps à autre de l’herbe, feuilles et plantes fanées. Vous obtiendrez alors le plus beau compost du canton.

Sommaire
Date de la critique :
Item :
Faire un composteur rotatif avec un baril bleu de plastique
Cote de l’auteur :
51star1star1star1star1star


1 lissac 26 septembre 2015 à 13:18

j’ai moi aussi fabriqué un composteur rotatif,mais dans l’autre sens…moins pénible je pense?

Soumettre un commentaire