Choisir un four à raclette traditionnel suisse

Il faut tout d’abord faire la distinction entre le fromage « la raclette » et le plat traditionnel suisse que l’on appelle aussi « la raclette ». Le fromage raclette est originaire du canton du Valais en Suisse, mais il est aujourd’hui produit dans plusieurs départements de France et aussi au Québec.

Quant au plat traditionnel que l’on appelle la raclette, il s’obtient en raclant le dessus d’une demi-meule de fromage fondu, en l’approchant d’une source de chaleur.

Acheter son four

Nous avons beaucoup cherché pour nous procurer le four à raclette traditionnel tel que nous le voyons sur ces photos. C’est pendant un voyage en Suisse, il y a quelques années, que nous avons finalement déniché la perle rare. Par contre, il fonctionne sur l’alimentation électrique européenne, le 220v, au lieu du 110 v au Canada. Nous avons dû effectuer quelques modifications au système électrique de la maison.

Qu’à cela ne tienne, nous nous sommes équipés du four haut de gamme, qui permet de faire chauffer deux demi-meules en même temps, rendant le service plus rapide, surtout si vous avez une grande tablée. De plus, la base de pierre lisse ajoute un poids supplémentaire, empêchant le four de basculer lorsque les deux demi-meules sont placées sur le côté du four.

Récemment, nous l’avons aperçu ici au Québec, mais il coûtait au bas mot le triple de ce que nous avions payé en Suisse. Vous pouvez le trouver chez Després Laporte au prix de 481 $ avant taxes (pour un four d’une demi-meule seulement). Par contre, vous n’avez pas à payer les frais d’envoi, et il est adapté au voltage nord-américain. Vous pouvez aussi commander le même four par internet, en France, sur le site de CuisinStore au prix d’environ 200 $ (129 euros). Le coût d’expédition est assez élevé du fait de son poids surprenant d’une dizaine de kilos (23 lb).

Il est aussi possible de le louer à la fromagerie Hamel, pour 5 $ par jour. Ce dernier vend aussi des meules de fromage à raclette.

Son fonctionnement

Son fonctionnement est assez rudimentaire du fait que l’appareil n’offre aucun bouton ou contrôle. Vous devez demeurer à proximité de votre four pour surveiller en tout temps la cuisson du fromage. Il n’y a pas de minuterie, d’alarme ou d’ajustement de la chaleur.

Vous pouvez alterner en changeant de racleur durant le repas, pour permettre à chacun de déguster son assiette de fromage. Généralement, vous servirez deux assiettes par personne, mais les gourmands en prendront jusqu’à 3 portions.

Le fromage

Nous utilisons en général le fromage originaire de la Suisse du fait qu’il a bien meilleur goût. Nous avons déjà acheté de la raclette française ou québécoise, mais ne retrouvions pas ce goût unique de la fondue comme on la sert chez nos amis helvètes.

Notre dernière meule achetée (sur la photo) est originaire du Haut-Jura, en France, à la frontière de la Suisse. Ce fromage est très près du goût que nous recherchions. Mais la raclette suisse n’est pas toujours disponible en meule, en épicerie ici au Québec.

Le coût de ce fromage unique est par contre prohibitif. Une meule de 8 kg vous coûtera autour de 250 $ (janvier 2010). Une meule nous dure une bonne année, à raison d’une douzaine de repas entre amis (2 à 3 couples).

Si vous achetez de la raclette québécoise, le prix sera par contre légèrement moins élevé. Ce fromage se conserve au réfrigérateur pendant environ un an, mais sa forte odeur « de petits pieds » pourrait altérer le goût des autres aliments s’il n’est pas emballé hermétiquement.

La tradition

Les Suisses sont très pointilleux sur la façon de servir ce plat. Pas de légumes, de riz ou de fioritures. Que des cornichons ou des petits oignons surs et des petites pommes de terre. C’est tout. Si vous ne respectez pas ce protocole, vous serez évincé manu militari des Alpes suisses, à coup de cloche à vache.

Il faut comprendre que les Suisses, depuis toujours, mangent ce fromage dans les hauteurs des Alpes, sur feu de bois, en raclant le fromage de leur vache. Ils accompagnent ce délice d’un petit vin blanc local un peu sucré, qu’ils appellent « le fendant ». Ce vin est fabriqué avec des cépages de type chasselas. Une expérience unique que vous vous devez de vivre.

La raclonette

Il existe une variante moins coûteuse et tout aussi intéressante, qui consiste à servir ce fromage dans un petit four électrique de table sur lequel les gens cuisent aussi différentes viandes et légumes. Il est pratique, moins cher et facile à faire fonctionner. Le Canadian Tire vend un modèle de marque Hamilton Beach, à moins de 80 $.





11 commentaires

  • Bonjour,

    j’ai lu votre article avec plaisir et ai pu voir les bonnes informations mentionnées. Je cherche à me procurer également un four a raclette et comme je voyage régulièrement entre le québec et la Suisse., je me retiens de l’acheter car tout simplement je n’ai aucune notion d’électricité et encore moins de transformation de voltage. Pourriez-vous m’informer des changements que vous avez du apporter pour passer du 220 au 110V

    Merci du retour

    Benoit

  • Bonjour à tous,

    Etant Suisse et plus précisément valaisan, je me dois de relever l’hérésie qui consiste à prétendre que l’on puisse produire du fromage à raclette ailleurs qu’en valais! Nous nous battons d’ailleurs pour obtenir une AOC (appellation d’origine contrôlée) pour notre fromage.

    Votre article me fait cependant bien plaisir et suis content de voir que notre plat régional rayonne jusque dans la belle province
    Amicales salutations

  • @John Wickham Gascone Berresford Steed,

    effectivement quand on a gouté au fromage valaisan, son goût unique est difficile à retrouver. Ici au Québec, ce plat a tendance a être dénaturé soit par un fromage au poivre ou à la bière ou par une multitude de viandes froides qui en fin de compte n’est plus un plat de raclette.

    On peut toutefois arriver à trouver des fromages québécois acceptables ressemblant à de la Raclette. Mais vous avez raison, il n’y a rien pour rivaliser avec le fromage valaisan.

    Prenez note que les producteurs québécois comme Fritz Kaiser, originaire de Suisse, ont été les premiers à introduire ce fromage chez nous. On pourrait dire un fromage selon la méthode valaisane, un peu comme un mousseux selon la méthode champenoise.

    sans rancune

  • @Benoit
    Pour ma part, je n’ai pas modifié le voltage de mon four à raclette. J’ai simplement demandé à mon électricien de m’installer une prise 220v dans ma cuisine. J’ai aussi une friteuse achetée en Europe qui fonctionne au 220v.

    Si vous ne désirez pas faire appel à un électricien, rendez-vous dans une boutique électrique fréquentée par les professionnels de l’industrie et procurez-vous un transformateur 220v -> 110v. Informez vous aussi auprès des grandes surfaces en quincaillerie qui sauront vous guider.

    Bonne chance.

  • bonjour, je viens d acheter un four a raclette mais je ne connais pas exactement le nom des meilleur fromage (au lait cru je pense…..) que je dois acheter. pourriez vous me donner 1 ou 2 noms merci.fred
    etes vous sur que l on peut le conserver 1 an emballe dans le frigo?

  • J’ai un poele à raclette fait en suisse et en fin de semaine l’élément a brulé.., Pourriez-vous m’indiquer une adresse où je pourrais le faire réparer, car on me dit que l’on ne peut pas trouver les pièces au Canada. Une réponse serait appréciée.

    Merci

  • Bonjour,
    vous avez tout a fait raison concernant la tradition notamment pour l’accompagnement qui se limite traditionnellement aux cornichons, petits oignosn et pommes de terre à l’eau; on poivre également la raclette.
    Pour être complet, la tradition viens des bergers des alpages suisses qui mettaient une demi meule de fromage à plat sur une pierre devant un feu de bois; les premiers fours à raclette étaient d’ailleurs à plat avec juste une resistance qui chauffait la meule qu’il fallait retourner régulièrement pour éviter que le fromage ne coule sur la planche. Enfin une attention particulière pour la religieuse, la croute du fromage que l’on gratte à part et qui constitue un met de choix pour les connaisseurs. Mon grand père était suisse, originaire du valais.

  • Bonjour,
    J’aimerais connaître la marque de votre équipement. J’ai déjà travaillé avec ce produit et vraiment efficace. J’ai regardé sur le site proposé et ce n’est pas votre modèle. Merci.

    • Mon four à raclette double (modèle SUPER) est de marque TTM achetée en Suisse.

      Vous pouvez voir sur leur site web que la base est lourde avec une plaque de marbre pour empêcher le four de basculer avec 2 demi-meules. Il est fabriqué en Suisse, mais aussi vendu en Amérique du Nord (592 US $ soit 800 $ CAN + les frais d’expédition, donc un prix total d’environ 1000 $). De plus, pour l’utiliser en Amérique, vous aurez besoin d’un transformateur 220v-110v au coût d’approx. 70 $.

      Il existe plusieurs autres modèles plus petits et moins chers.

Répondre à Francois Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *