Crème glacée avec la yaourtière sorbetière Cuisinart CIM 40PCC

Vous et vos enfants adorez les desserts glacés, mais vous hésitez à vous équiper d’un appareil qui vous permettra de fabriquer vos glaces préférées? Prenons d’abord quelques lignes afin de comprendre les différents types de desserts glacés (texte tiré de La cuisine raisonnée) :

Selon leur nature, les glaces peuvent être regroupées en deux grandes familles :

  • Les crèmes glacées proprement dites qui, après avoir été fouettées dans la sorbetière, sont ensuite pressées pour en terminer la congélation. On peut aussi préparer de la crème glacée en mélangeant la moitié de crème et la moitié de lait, ou encore avec du lait lié avec de la fécule de maïs.
  • Les glaces légères, qui sont moulées et glacées directement, sans passer par la sorbetière. Dans cette catégorie se trouvent les glaces les plus fines, celles qui n’exigent pas, pour leur apprêt, un matériel spécial. On y trouve entre autres les parfaits, les mousses, les bombes et les sorbets.
    .
  • Les parfaits se préparent en versant un sirop épais sur les blancs ou des jaunes d’œufs auxquels on incorpore une crème fouettée aromatisée.
    .
  • Les mousses sont des crèmes fouettées sucrées et aromatisées, rendues plus consistantes par l’addition de gélatine.
    .
  • Les bombes doivent leur nom au moule « en forme de bombe » qui sert à leur confection. Ce moule est d’abord doublé d’une variété de glace ou de sorbet et le centre est ensuite rempli d’une autre espèce de crème congelée. Les bombes se moulent dans des formes coniques unies, arrondies au sommet ou encore dans des moules « melon ».
    .
  • Les sorbets sont des glaces très légères, à peine congelées. Les sorbets aux fruits constituent, pour l’estomac, le rafraîchissement par excellence. Ils se préparent avec des jus et sirops légers de fruits. Les sorbets se congèlent dans la sorbetière comme les glaces. On peut les incorporer, en mélangeant doucement, une meringue ou de la crème fouettée bien ferme. Au moment de servir, à l’aide d’une cuillère, on dresse la préparation en pointe dans des verres à sorbet ou dans des coupes.

Ingrédients pour crème glacée aux fraises

pour 10 portions de ½ tasses (125 ml)

  • 1½ tasse (375 ml) de fraises, lavées et équeutées
  • 1½ tasse (375 ml) de crème 35 % (grosse crème)
  • 1½ tasse (375 ml) de lait entier (3,25 %)
  • 2 jaunes d’œuf
  • ½ tasse (125 ml) de sucre blanc
  • 2 cuil. à table (25 ml) d’extrait de vanille

Préparation

  1. Vous hachez les fraises grossièrement au robot culinaire et réserver*.
  2. Combiner la crème et le lait dans une poêle moyenne, sur feu moyen.
  3. Chauffer de 5 à 8 minutes presqu’au point d’ébullition.
  4. Réduire ensuite à feu doux.
  5. Dans un bol, battre les jaunes d’œuf, le sucre et l’extrait de vanille, jusqu’à consistance lisse jaune pâle (1 à 2 min).
  6. Ajouter 4 cuil. à table (50 ml) du mélange crème-lait chaud et mélanger pour combiner.
  7. Ajouter graduellement le mélange de jaunes d’œuf au mélange de crème chaude.
  8. Agiter continuellement votre mélange pour l’empêcher de se cailler (tourner).
  9. Faire cuire à feu doux (entre 3 et 4 min) jusqu’à épaississement (le mélange doit couvrir le dos d’une cuillère).
  10. Laissez refroidir.
  11. Ajouter les fraises et bien mélanger.
  12. Versez votre mélange dans le récipient congelé de l’appareil Cuisinart.
  13. Mettre l’appareil en marche et laisser épaissir pendant 20 à 25 minutes.
  14. Transvider votre crème glacée dans un contenant hermétique.
  15. Mettre au congélateur jusqu’à l’obtention d’une consistance ferme (environ 2 heures).

* Si vous désirez conserver des morceaux de fraises dans votre crème glacée, hachez-les grossièrement. Sinon, vous n’avez qu’à les mouliner un peu plus. Si vous utilisez des fraises congelées, laissez-les dégeler complètement avant de les passer au robot.

En fait le principe de l’appareil yaourtière-sorbetière de Cuisinart est fort simple. Autrefois, votre mélange devait être sanglé (entourer) de cubes de glace et vous deviez tourner une manivelle jusqu’à ce que votre mélange « prenne », jusqu’au point où il devenait impossible de la tourner.

Cet appareil fait ce travail exténuant pour vous, en vous évitant des tendinites et bursites.

Plusieurs modèles de Cuisinart

Remarquez que les modèles produits par Cuisinart se ressemblent tous. Le modèle CIM-40PCC et le CIM-50CC (ou 50GCC en violet) possèdent simplement un design classique plutôt que moderne.

Chez Costco à Lachenaie, j’ai payé le modèle 40PCC en solde à 27 $ au lieu de 60 $ (par internet).





6 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *