Critique d’un nettoyeur à haute pression Karcher (2500psi, 2.4gpm, 5.5hp, gcv160)

Les nettoyeurs à haute pression ont la cote depuis quelques années. L’inventeur de cet outil, l’allemand Alfred Kärcher et son entreprise Kärcher, a même été impliqué malgré eux dans les troubles raciaux en France en 2005. En Europe, le nom Kärcher est devenu un nom commun décrivant toutes les marques de nettoyeurs à pression, peu importe le fabricant.

Il existe des modèles sophistiqués avec deux réservoirs, pour loger le détergent et le dégraisseur. D’autres modèles de pompes pression sont munis de chauffe-eau pour dégraisser les moteurs. Mais dans mon cas, je désirais un modèle simple où le savon se trouve à proximité de l’outil dans un seau. Puissance et efficacité, mais sans rien de bien compliqué.

Modèle électrique

On peut choisir un modèle électrique silencieux, écologique, mais moins puissant. Un peu comme les scies à chaîne ou les tondeuses à gazon électriques des banlieusards. Pour ces modèles bas de gamme, leur pression varie entre 1550 et 2000 PSI (livres par pouce carré) ou 105 à 140 bars. La pompe de ces modèles générera généralement entre 1,25 et 1,5 GPM (gallons par minute) soit l’équivalent de 5,7 à 6,8 litres par minute.

Ces laveuses à pression sont abordables, mais fragiles et ne devraient être utilisées que pour des travaux légers occasionnels comme nettoyer le mobilier de jardin ou les vélos.

Modèle à essence

Pour des travaux plus intenses comme le lavage d’automobile, du revêtement de la maison ou de trottoir, on conseille une machine à pression à essence entre 2000 et 2600 PSI (140 à 180 bars) avec un moteur entre 160 à 175 c. c.  Pour ces modèles Karcher, la pompe produit 2,3 GPM ou 10,5 litres par minute.

Il y a aussi les modèles baptisés « Pro-sumer » à mi-chemin entre les types professionnels et ceux pour les consommateurs.

On parle alors de 3000 PSI (210 bars), 190 cc et 2,5 GPM (11,4 LPM). Finalement, les modèles hauts de gamme pour professionnels de 4000 PSI (275 bars), 390 cc et 3,6 GPM (16,4 LPM).

Le test Karcher-Honda

Pour ma part, j’ai opté pour le modèle milieu de gamme à 2500 PSI (175 bars),  160 cc et 2,4 GPM (10,8 LPM). Je me suis procuré cet outil il y a trois ans, mais ce modèle est toujours disponible sur le marché. La quincaillerie Rona au Québec l’offre présentement à 500 $. Ce modèle est aussi disponible sur Amazon.com au prix de 400 $ US.

Sur le site de Karcher France, les modèles ressemblent aux produits nord-américains, mais les poignées ont été inversées afin que les roues se retrouvent à l’arrière plutôt qu’à l’avant. Ce modèle modifié se retrouve aussi sur les nouveaux modèles américains et canadiens (voir photo plus bas).

Le moteur Honda de 5,5 HP (160 cc) ronronne comme un chat et est très facile à faire démarrer. Il existe le même modèle avec des moteurs Briggs & Stratton ou Troy que je n’ai pas testé.

Cet achat important m’a satisfait au plus haut point. Je l’ai souvent utilisé pendant des périodes continues de 3 à 4 heures de suite, sans défaillance. Elle est par contre assez difficile à déplacer à cause de son design étrange;  les roues sont fragiles et trop petites pour le poids de cette machine.

Le tuyau de série de 7,5 mètres (25 pieds) est trop court et possède la vilaine tendance à s’enrouler et à se plier.   Un tuyau de 10 mètres (35 pieds) et même de 15 mètres (50 pieds) devrait être proposé.

Ce produit de qualité saura sans contredit répondre à tous vos besoins autour de la maison pendant de nombreuses années.

Vous pouvez analyser la gamme de tous les produits offerts sur le site corporatif de Karcher.com





5 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *