Choisir les 8 meilleurs modèles de mangeoires d’oiseaux

Les ornithologues amateurs sont des gens passionnés. Ils peuvent parcourir une longue route afin de pouvoir observer des familles d’oiseaux rares ou d’autres, qui ne font que passer.

Pour ma part, je me contente de les observer dans mon havre forestier, situé dans les forêts de la Haute-Matawinie, dans Lanaudière.

Après avoir expérimenté plusieurs types de mangeoires au fil des ans, je vous propose ici huit modèles qui peuvent servir pour différents types de nourritures et attirer une grande variété d’oiseaux. Il est entendu que le prix est souvent proportionnel à la qualité et durabilité.

Commençons par les mangeoires moins coûteuses ou artisanales. Et nous finirons par les plus sophistiquées, pendant qu’un élégant gros bec nous surveille.

 

1. La plateforme (ou mangeoire à plateau)

Plusieurs oiseaux ne se nourrissent pas aux mangeoires. Ils préfèrent se déplacer sur le sol ou sur une simple plateforme. 

On peut penser aux merles d’Amérique, aux gaies gris (mésangeaie du Canada) ou au junco ardoisé.

Pour ma part, j’installe toujours une plateforme en bois où je dépose des morceaux de pain, des arachides ou des restants de viandes crues. On peut voir que notre ami, le « terrifiant » quiscale bronzé, a adopté mon plateau de tournage.

 

2. Le silo à multiples sections

Vendu pour quelques dollars dans les grandes surfaces, ce type de mangeoire bon marché offre trois compartiments distincts qui servent en même temps à différents types de nourriture (par ex. millet, tournesol et maïs).

Relativement fragile, ce modèle est idéal pour les débutants. Elle est offerte à un prix abordable dans les grandes surfaces.

La grandeur de la mangeoire empêche souvent d’observer les oiseaux qui se nourrissent de l’autre côté. Les parois en plastique translucide ont aussi tendance à blanchir à la longue, et devienne fragile et cassante.

Assez instable lors de grands vents, elle a tendance à basculer et se vider. Mais notre mésange à tête noire ne semble pas trop s’en préoccuper.

3. Le silo cylindrique à petite ouverture

 

Ce modèle est idéal pour offrir du chardon aux oiseaux, ces graines noires, coûteuses et minuscules. Fabriqué en plastique de qualité, il offre six perchoirs à la fois. Elle est aussi facile à démonter pour la laver.

 

On peut y voir des chardonnerets jaunes avec leur plumage d’hiver, oiseaux grégaires tellement friands de chardons qu’ils en portent le nom.

 

 

4. Le silo cylindrique à grande ouverture

 

Ce modèle plus haut de gamme avec tube en plastique translucide offre de grandes ouvertures en acier, pour empêcher les rongeurs d’endommager votre mangeoire, du fait que les trous d’accès sont faits d’acier moulé résistant aux rongeurs.

Je récupère le pain rassis, les vieux craquelins et grissols, je les passe au robot culinaire, afin de les transformer en nourriture fort appréciée par les mésanges à tête noire.

 

 

5. Le silo cylindrique pour les noix

Modèle plus coûteux, ce tube complètement en acier, peut être rempli de différents types de noix. Vous pouvez en acheter dans les magasins spécialisés ou simplement récupérer vos noix rances (non salées).

Vous pouvez y mettre des arachides en écales (toujours non salées). J’y ai déjà aussi placé du gras, de la moulée et même du pain sec.

En prime, les écureuils n’apprécient pas beaucoup cette mangeoire sur laquelle ils peuvent difficilement grimper, et y rester accrochés.

Quant aux sittelles à poitrine rousse, qui mangent souvent la tête en bas, elles adorent ce modèle.

 

6. Le silo cylindrique grillagé

 

Ce silo en acier à grande ouverture est parfait si vous êtes constamment confrontés aux rongeurs, ratons laveurs ou aux grands oiseaux prédateurs. Ils n’auront aucune chance de vider vos précieuses réserves malgré leur acharnement. Ce modèle ne possède pas de plateau au bas, ce qui génère un peu plus de perte.

À cause de ses dix ouvertures, je dois souvent remplir de nourriture ce grand tube qui a tendance à se vider rapidement. J’y alterne les différents types de nourriture pour satisfaire le plus d’utilisateurs possibles.

Une autre sittelle à poitrine rousse a adopté cette mangeoire unique, mais coûteuse.

 

 

7. La cage à suif (ou saindoux)

Vous pouvez y glisser des carrés de suif assez dispendieux, achetés en magasin ou simplement y placer du gras que vous récupérerez de vos pièces de viande. 

Il existe même des carrés de suif à plusieurs saveurs (canneberges, cerises ou bleuets). Prenez soin alors de fermer la cage par le haut pour empêcher les plus gros oiseaux de déguerpir avec votre pitance.

On peut voir que le pic mineur se délecte du gras et du maïs mélangé.

 

8. Le silo en acier, avec fermeture pour écureuil

Le condo de luxe par excellence.

Fait d’acier de qualité, il est équipé d’un dispositif de balancier à l’avant qui empêche un écureuil d’accéder à la nourriture. Vous pouvez ajuster la sensibilité du balancier selon le poids du rongeur. Mangeoire relativement lourde, il faudra vous équiper d’un support très solide pour la supporter.

Cet élégant roselin pourpré semble y monter la garde.

 

 





11 commentaires

  • Bonjour,

    Je demeure à la campagne et comme vous le savez on y retrouve toutes sortes d’oiseaux et animaux. J’aimerais attirrer des oiseaux près de la maison. J’ai remarqué qu’il y a plusieurs type de pic bois, mésange, rouge gorge, jet bleu, oiseaux mouche, moineaux, ÉCUREUILS NOIR. Est ce que je dois utiliser une mangeoir pour chaque type d’oiseau ? La nourriture elle ? Qu’est ce qui est la meilleur ? Est ce que je dois donner une sorte différence à chaque type ? Merci à l’avance pour votre suivi.

    Richard

  • @Richard,

    il existe un merveilleux site web où vous trouverez les réponses à toutes vos questions. C’est un site d’un ornithologue amateur Magasin Mondou.

    Pour chaque type de nourriture, cliquez sur le lien suite et vous découvrirez les grilles complètes avec tous les types d’oiseaux et de nourritures possibles.

    Bonne lecture!

    Benoit Laporte

  • Nous désirons nourrir les oiseaux mais sommes envies par les pigeons qui salissent tout. Y a-t-il moyen de nourrir les oiseaux sans que les pigeons aient accès a aucune graine ?

    Claudette et Robert

  • Bonjour Robert,

    pendant longtemps je chassais les écureuils qui se nourrissaient au bas des mangeoires, jusqu’au jour où j’ai malencontreusement tué un polatouche, un écureuil volant, un animal rare et en danger. À partir de ce moment, j’ai compris que le fait de nourrir des oiseaux avait des inconvénients et que je devais vivre avec ces derniers.

    Pour ce qui est des pigeons, ils font partie des inconvénients. Même si vous installez des mangeoires grillagées avec de petites ouvertures pour n’attirer que les petits oiseaux, ils se regrouperont sous les mangeoires pour se régaler des graines tombées au sol.

    Le seul animal que je ne peux pas blairer, c’est le raton-laveur qui détruit systématiquement les mangeoires pour se nourrir. Je grimpe alors ces dernières sur un fil de fer pour qu’il n’y ait pas accès.

    Bonne chance!

  • Très belles mangeoires d’oiseaux mais peu d’information quant aux endroits où on peut les acheter. Je demeure à Lévis . Merci

  • Je suis intéressé à acheter l’item # 8 ci-haut (silo en acier avec fermeture pour écureuil) quelqu’un peut-il m’indiquer à quel endroit je peux me le procurer ? Merci

  • J’ai acheté il y a 4 ans la mangeoire anti écureuil la no.8 bien laissé-moi vous dire que les gros écureuils gris et noirs sont plus intelligent que celui qui a conçu la mangeoire car il me la vidait aussi rapidement que je l’emplissais. Si vous voulez des photos je pourrais vous en faire parvenir.
    Au plaisir.
    Pierre

    • Oui effectivement, j’ai aussi constaté leur manège. Mais ce sont généralement les petits écureuils qui y réussissent puisque les gros n’ont pas le choix de fermer la trappe avec leurs pattes. C’est quand même mieux que rien…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *