> > -CAMPING PLEIN-AIR > Oiseaux et animaux > Trucs pour se débarrasser des perce-oreilles avec des pièges

Trucs pour se débarrasser des perce-oreilles avec des pièges

par Benoit Laporte le 23 avril 2015

dans Oiseaux et animaux, Trucs de jardinage, Trucs pour l'extérieur, Trucs pour la maison



Tout d’abord, il est important de dire que cet insecte un peu repoussant, connu sous le nom de forficule, est inoffensif et malgré le mythe, ne pénètre jamais dans aucun orifice de votre corps. On l’appelle aussi le pince-oreille, à cause de ses impressionnantes pinces à l’arrière de son corps, qui lui servent à se défendre.

Actifs la nuit

Le perce-oreille déteste la lumière du jour et se cache immobile dans les fissures de la maison, sous les végétaux morts, dans les plantes ou sous les cailloux. Il est particulièrement actif la nuit et ne mange habituellement que de petits insectes nuisibles (comme les pucerons). Ce sont des insectes très utiles pour le jardinier dans le potager.

timbre

Timbre de l’île de St-Hélène, sur les côtes de l’Afrique

Mais malheureusement, il est omnivore. Ce qui veut dire qu’il mange aussi des végétaux en décomposition, rarement des fruits ou des légumes sains. Par contre, quand les fruits sont murs, ils apprécient généralement les pêches, les prunes et les abricots.

Si les petits insectes viennent qu’à manquer, comme dans le cas d’une invasion, il s’attaquera volontiers aux feuilles du potager et à tous ce qui lui tombera sous la dent. En règle générale, si les perce-oreilles sont nombreux, c’est que ses proies sont aussi nombreuses.

Et dans la maison?

Ils peuvent voler, ce qu’ils font rarement, mais ont tendance à s’introduire dans les maisons à la recherche d’aliments oubliés. Même si vous avez bien calfeutré votre maison, ils entreront volontiers chez vous cachés sous les coussins de la chaise de parterre que vous entrez, ou même accrochés au bas de votre pantalon. Ils se cacheront le jour à l’intérieur dans les endroits humides et sombres.

Introduit au Canada par accident

Le perce-oreille a été introduit au Canada au début du 20e siècle en provenance d’Europe. Puisqu’il ne possède aucun prédateur en Amérique du Nord, il est devenu très invasif. Les infestations de perce-oreille semblent se produire de façon cyclique. Vous pouvez passer plusieurs années sans en apercevoir et soudain, il y en a partout. Le problème pour les récoltes apparaît lors d’une de ses invasions.

Précautions à prendre, avant toutes choses

Ces insectes adorent les végétaux en décomposition, alors assurez-vous de racler vos feuilles d’automne et de ramasser tous les végétaux morts autour de la maison. Calfeutrer toutes les fissures autour des fenêtres, portes, robinets extérieurs et assurez-vous de réparer les moustiquaires percées.

Cinq pièges pour les chasser?

Puisque ces insectes adorent se cacher sous les objets humides et sombres, vous pouvez construire des pièges à perce-oreilles, qui ne coûtent presque rien. En voici quelques-uns, faciles à réaliser.

1.  La piscine fatale

  • huile vegetale perce-oreilleTrouvez un contenant peu profond et sans rebord, comme des petites boîtes de conserve de thon, de sardines ou de margarine.
  • Placez-les dans les plates-bandes ou dans le potager, en les enfouissant dans le sol jusqu’au bord.
  • Vous pouvez aussi les laisser sur le patio ou la terrasse, pourvu que les insectes puissent y grimper.
  • Versez-y environ 2 cm  (¾ de pouce) d’huile végétale dans le fond, dont ils sont très friands.
  • De l’huile végétale usagée fait aussi l’affaire.
  • Les perce-oreilles grimperont dans votre contenant et se noieront rapidement.
  • Les contenants de jus congelés fonctionnent bien, en ajoutant de l’eau sans les rincer.
  • Et essayez de garder les boîtes loin de vos animaux domestiques, en les enlevant le matin.
  • Vous devrez nettoyer votre contenant chaque matin.

pot2.  Le pot inversé

  • Remplissez un pot de grès pour plantes avec de la paille humide ou du papier journal mouillés.
  • Retournez votre pot sur le sol, sur de petites baguettes de bois, afin de laisser une petite ouverture pour les insectes.
  • D’autres bricoleurs placent le pot de grès sur un bâton, où les perce-oreilles grimperont la nuit.
  • Au petit matin, vous n’aurez qu’à « brasser la cabane » pour disposer des intrus à votre convenance.
  • La récolte devrait être impressionnante.

3.  Le motel collant

  • piege insecte rampantÀ la faveur de la nuit, placez du papier collant avec adhésif des deux côtés dans les endroits ou les insectes sont abondants.
  • Si vous êtes riches, procurez-vous des boîtes collantes que l’on utilise généralement pour les blattes ou autres insectes invasifs (7 $ le paquet de 6).
  • Le seul problème avec ce truc, c’est que vous devez remplacer votre équipement fréquemment.

4.  L’abri journalistique

  • Fabriquez un rouleau avec un vieux journal, tenu par un élastique, en laissant de la place pour vos futurs hôtes.
  • Lpape soir, placez votre journal l’a où les insectes sont généralement abondants, comme près des pots des plantes ou dans la plate-bande.
  • Le matin, vous aurez plusieurs dizaines d’insectes qui auront élu domicile dans votre journal.
  • Vous pouvez secouer votre journal et les laisser tomber dans un seau d’eau, les brûler dans votre foyer extérieur ou les déplacer chez un voisin déplaisant 😉
  • Un vieux boyau d’arrosage coupé en section et attaché ensemble peut aussi faire l’affaire.
  • L’avantage des sections de boyau c’est qu’ils sont réutilisables à l’infini, même sous la pluie.

5. Le refuge en boîteboite

  • Percez des trous dans une boîte en carton, tout près de la base.
  • À l’intérieur, placez une mince couche d’aliments que les insectes apprécient le plus, comme des végétaux en décomposition.
  • Fermez le couvercle pour que la lumière n’y pénètre pas.
  • Le matin, disposez de votre récolte selon vos croyances religieuses.

Et les insecticides alors?

Dans mes trucs, je n’ai pas mentionné les insecticides commerciaux dont je tente de ne jamais utiliser. Mais si vous n’avez pas d’enfants, pas d’animaux domestiques, pas d’écureuils, pas de potagers, pas de vie et beaucoup d’argent, consultez votre quincaillier qui saura vous arracher quelques dollars. Et ces insecticides sont maintenant dans les quincailleries dans des cages sous clefs. Et plusieurs insecticides sont maintenant interdits aux consommateurs. 

Mais la plupart des experts vous confirmeront que les insecticides domestiques ne sont pas très efficaces contre les invasions de ces insectes.

La vidéo intéressante du jardinier obsessif (en anglais)

Un jardinier amateur retraité de la région d’Ottawa en Ontario, nous montre l’efficacité du piège no 1 (pot rempli d’huile végétale). Vous verrez que notre jardinier en fait une véritable obsession en comptant chaque jour le nombre de bestioles récoltées. Pas très appétissant, mais drôlement impressionnant. Il en capture plusieurs centaines chaque nuit.

Bonne chance et n’hésitez pas à nous suggérer vos trucs.

Sommaire
Date de la critique :
Item :
Trucs pour se débarrasser des perce-oreilles avec des pièges
Cote de l’auteur :
51star1star1star1star1star


1 Lorraine 24 avril 2015 à 20:44

Moi c’est du savon à vaisselle que je prend pour les perse oreilles, je mélange de l’eau et du savon.

2 Ginette Lévesque 25 avril 2015 à 22:51

Un peu de liquide à vaisselle avec une bonne quantité d’eau dans une bouteille en spray…vous arroser les perce-oreilles et elle meurent instantannément…il est entendu qu’il faut les voirs mais ça fonctionne

3 Éric 27 avril 2015 à 10:50

Le savon à vaisselle mixé avec de l’eau tiède est très efficace.

ATTENTION quand vous installez des pièges comme ceux-ci, ne les placez pas trop près de votre maison ou porte d’entrée, ce type de piège mentionné ci-haut les attirent aussi à se trouver des cachettes plus près.

Soumettre un commentaire